Accès membres

Bienvenue sur le site du Groupe d’étude des Tumeurs Endocrines

Le groupe d'étude des tumeurs endocrines est une société savante créée en 2002 réunissant les différentes spécialités impliquées dans la prise en charge des tumeurs neuro-endocrines (TNE) : anatomopathologistes, biologistes, chirurgiens, endocrinologues, gastroentérologues, généticiens, médecins nucléaires, oncologues et radiologues.

IPANEMA

Type d'étude Promoteur Etat actuel de l'étude
Cohorte SFED En cours d'ouverture - 1er semestre 2017

 

Incidentalomes PAncréatiques NEuroenndocrines non fonctionnels  de petite taille (< 2 cm): étude des caractéristiques clinico-Morphologiques et des prises en chArge thérapeutiques

Code de l’étude

IPANEMA

Promoteur/ sponsor

SFED

Investigateur / coordonnateur

Rodica GINCUL,   Mail Gincul

Thomas WALTER, Mail Walter

Type d’essai

Etude de cohorte dynamique, prospective, multicentrique nationale

Objectifs de l’étude

Objectif principal : Déterminer, dans une population de patients diagnostiqués avec une IPN-NF < 2 cm, l'incidence de malignité de ces tumeurs à 36 mois : - dans le groupe des patients avec prise en charge chirurgicale et le groupe de patient avec prise en charge non-chirurgicale.
La définition de la malignité étant :
- toute tumeur G3*
- tumeur G2* ou G1* avec métastases ganglionnaires et/ou à distance
- tumeur dont la taille a doublée durant la surveillance (36 mois) (IRM et/ou échoendoscopie)
- tumeur G2* ou G1* ayant récidivé durant le suivi après traitement chirurgical* Classification OMS 2010 selon le grade (1) (voir Tableau 1).

Objectifs secondaires :
1) Identifier le taux d’évolutivité des  IPN-NF < 2 cm non opérées.
2) évaluer la concordance entre les facteurs histo-pronostiques obtenus sur le matériel de ponction sous échoendoscopie (EE) et ceux obtenues sur la pièce de résection, en cas de traitement chirurgical.
3) évaluer les facteurs de risque cliniques, radiologiques et échoendoscopiques de malignité
4) évaluer la performance de l’échoendoscopie de contraste harmonique (EE-CH) pour
   - a) le diagnostic de malignité basé sur l’étude de la microvascularisation  tumorale
   - b) et la corrélation avec les facteurs histo-pronostics, obtenus sur la pièce de résection (en cas de traitement chirurgical) et/ou sur le matériel de ponction sous EE.
5) étudier le taux de chirurgie, le délai par rapport au diagnostic et les indications;
6) étudier le taux de prise en charge non-chirurgicale et les raisons ayant déterminé le choix de  cette option.
7) évaluer la morbidité, la mortalité, la survie globale, la survie spécifique liée à la maladie et la survie sans récidive dans le groupe de patients opérés.
8) évaluer la mortalité, la survie globale, la survie spécifique liée à la maladie, et la survie sans progression dans le groupe des patients non opérés.
9) décrire les caractéristiques épidémiologiques et clinico-morphologiques des IPNNF < 2 cm.
10) Evolution de la qualité de vie à l'inclusion à 12, 24 et 36 mois.

Critères d’inclusion

1.    Patient âgé de plus de 18 ans
2.    Evaluation gériatrique validée pour les patients âgés de plus de 75 ans
3.    Sujet présentant une masse tumorale du pancréas < 2 cm (stade I),
       a.    de découverte fortuite
       b.    de nature tissulaire ou mixte et dont la composante kystique est < 25% du volume tumoral)
       c.     de nature neuroendocrine prouvé sur le plan anatomo-pathologique ou dont la nature neuroendocrine
               est hautement probable sur les arguments d’imagerie
4.    Patients avec ASA 1-2
5.    Patient affilié à un régime de sécurité sociale ou bénéficiaire d’un tel régime;

Critères de non inclusion

1.    Sujet présentant une tumeur avec des signes suspectes de malignité (envahissement locorégional et/ou à distance)
2.    Sujet présentant une tumeur avec syndrome sécrétoire clinique (insulinome, Zollinger-Ellison,…)
3.    Sujet présentant des tumeurs neuroendocrines pancréatiques multiples ou dans le cadre d’un syndrome génétique (NEM1, VHL…)
4.    Tumeur symptomatique (ictère, pancréatites aigues)
5.    Carcinome neuro-endocrine peu différencié et/ou tumeur de grade 3 (KI67>20%)
6.    Sujet chez qui il existe un doute sur une tumeur  autre, non-neuroendocrine
7.    Modification anatomique contre-indiquant la réalisation d'une échoendoscopique
8.    Sujet  ASA 3-4
9.    Patients avec une autre pathologie cancéreuse e cours de traitement ou en rémission de moins de 5ans sauf carcinome in situ ou intra muqueux.
10.    Femme enceinte ou allaitante
11.    Sujet majeur protégé par la Loi, sous curatelle ou tutelle)

Critères de jugement principal

Le critère de jugement principal sera le taux de malignité définie par:
- le grade, défini selon la classification OMS 2010 (1) obtenue sur pièce opératoire et/ou sur matériel de ponction réalisée sous EE ;
- présence de métastases ganglionnaires et/ou à distance ;
- tumeur dont la taille a doublée durant la surveillance (36 mois) (IRM et/ou échoendoscopie)
- récidive après exérèse en cas d’option chirurgicale.

Nombre de patients

Le nombre d’incidentalomes neuroendocrines non fonctionnels du pancréas détectés en imagerie varie d’environ 5 à 25/an par centre.
Ainsi le nombre estimé d’inclusion sur 2 ans est de 100, correspondant à un nombre de tumeurs répondant à notre définition de malignité de 24 cas.